Au commencement fut une cabine…

A l’origine de la Machine à tirer le portrait était une cabine « photo instantanée » conçue et installée dans le hall du centre culturel de la Ville Robert (Pordic, 22) dont la programmation s’articulait tout au long de la saison 2013/14 autour du voyage. Chaque soir de spectacles, en préambule et après la représentation, le public pouvait s’installer et réaliser une planche photo format identité pour agrémenter leur « passeport » de spectateur.

Lire la suite…